Manchurian paneer – Recette de paneer sauté

Aujourd’hui, on découvre un plat assez particulier, le paneer mandchourien, à l’intersection entre la cuisine indienne et chinoise ! Historiquement, la cuisine indo-chinoise est difficile à cerner, tant culturellement qu’historiquement. En résumé, les échanges entre ces deux cultures majeures de la région ont toujours existé, économiques d’abord, mais aussi culturels. Dans l’histoire, certains moments restent malgré tout importants. Par exemple, il y a environ 200 ans, une grande vague d’immigration chinoise a lieu autour de Calcutta, l’ancienne région du Bengal aujourd’hui divisée entre l’Inde et le Bangladesh.

Manchurian paneer – Recette de paneer sauté

Une partie de ces voyageurs ouvre des restaurants qui auront un impact sur la ville en apportant notamment des techniques comme les plats sautés au wok mais en intégrant des mélanges d’épices locaux. L’inverse est aussi vrai puisque de nombreux indiens ont contribué au développement de villes comme Hong-Kong ou Singapour au 19ème siècle. Ce métissage de cultures a donné naissance à des plats comme celui qu’on vous présente aujourd’hui : du paneer mariné puis revenu avec un laquage au gingembre, au sucre et au vinaigre, comme on pourrait le faire dans la cuisine chinoise avec du tofu. 

Ingrédients

· Pour le paneer

200 g de paneer coupé en dés

30 g de farine de blé

3 càs de fécule de maïs

Une pincée de sel

½ càc de poudre de piment chili

Eau

Huile de friture

· Pour la sauce

1 càc d’huile

1 càs d’ail haché

1 càs de gingembre râpé

1 oignon émincé

1 càc de fécule de maïs

12 cl d’eau

2 càs de sauce soja

2 càs de concentré de tomate

1 càc de sucre

1 càc de poivre blanc

1 càc de vinaigre

2 oignons verts émincés

Préparation

1. Préparer le paneer : dans un saladier, mélanger la farine, la fécule de maïs, le sel, et le piment. Ajouter l’eau progressivement de manière à obtenir une pâte lisse et épaisse (comme une pâte à pancakes). Verser les cubes de paneer dans la pâte et bien enrober. Cuire le paneer en friture pendant quelques minutes. Réserver sur une feuille de papier absorbant.

3. Dissoudre la fécule de maïs dans l’eau et réserver.

2. Dans une poêle chaude huilée, faire revenir l’oignon quelques minutes. Ajouter l’ail, le gingembre et faire revenir jusqu’à ce que les odeurs se dégagent. Ajouter la sauce soja, le concentré de tomate, le sucre, la fécule de maïs dissoute dans l’eau et mélanger. Assaisonner de sel, de poivre puis ajouter le vinaigre. Laisser épaissir, puis ajouter le paneer et l’oignon vert. Mélanger délicatement avant de retirer du feu.