Soupe miso vegane et Yaki onigiri laqués au miso

Soupe miso vegane et Yaki onigiri laqués au miso
Soupe miso vegane et Yaki onigiri laqués au miso

Bienvenue dans notre mois entièrement dédié à la cuisine végétarienne et notre voyage commence au Japon avec un plat entièrement végétalien ! Au menu, une soupe au miso et au tofu ainsi que des onigiris laqués au miso. Le miso est une pâte de soja, de riz, parfois de céréales fermentés ensemble pour obtenir un concentré de saveurs. Selon les régions, les ingrédients qui le composent sont plus ou moins mélangés et leur couleur dépend de la durée de leur fermentation. Plus la pâte sera foncée, plus le miso aura fermenté et sera donc plus concentré en saveurs. Riche en protéines végétales, il peut apporter du goût et de la consistance à des plats sans viande.

Soupe miso vegane et Yaki onigiri laqués au miso
Soupe miso vegane et Yaki onigiri laqués au miso

La soupe miso serait née en Chine il y a plus de 4 000 ans et arrive au Japon il y a environ 2500 ans. La soupe apparaît certainement dans la même période mais prendra une ampleur d’importance dans le traditionnel menu Kaiseki, un repas gastronomique japonais étudié pour être un équilibre parfait comprenant des amuses bouches, un plat grillé, un sashimi ou encore des légumes saumurés. Si la soupe miso traditionnelle doit comprendre 3 ingrédients, nous avons préparé une version un peu plus riche, qui existe de nos jours au Japon et qui peut être mangée avec un plat de riz uniquement.

Soupe miso vegane et Yaki onigiri laqués au miso

Pour l’accompagner, il y a ici des onigiris, des petits sandwichs de riz dont nous vous avions déjà parlé lors de notre voyage au Japon. Ici, ils sont entièrement vegan, laqués avec un mélange de sake, miso et de sésame.

Pour la soupe miso

Soupe miso vegane et Yaki onigiri laqués au miso

· Ingrédients

50 cl d’eau

5 g de Kombu (kelp séché)

Algues wakamé réhydratées

1 oignon vert émincé

100 g de tofu coupé en gros dés

2,5 càs de miso

Graines de sésame

2 champignons shiitakes réhydratés et coupées en rondelles

· Préparation

1. Disposer le kombu et l’eau dans une casserole et laisser reposer une heure. Chauffer jusqu’à ébullition. Filtrer le liquide. Ajouter le miso et bien mélanger.

2. Répartir le bouillon dans des bols et garnir de wakamé, de tofu, de shiitakés, d’oignons verts et de graines de sésame.

Pour les onigiri

Soupe miso vegane et Yaki onigiri laqués au miso

· Ingrédients

1 cup de riz japonais cuit (voir recette onigiri)

1 càs de miso

1 càs de mirin

1 càs de saké

1 càs de sucre

Graines de sésame

· Préparation

1. Disposer 2 càs de riz sur une feuille de film alimentaire. Refermer le film alimentaire et bien presser. Façonner la boule de riz en triangle. Retirer le film alimentaire. Répéter l’opération jusqu’à épuisement du riz.

2. Préparer le laquage : mélanger le miso, le mirin, le saké et le sucre dans un petit bol.

3. Dans une poêle chaude huilée, faire dorer les onigiri pendant 2 minutes de chaque côté. Laquer avec la sauce et cuire encore deux minutes de chaque côté. Débarrasser dans une assiette.

4. Garnir les onigiri avec des feuilles de nori et des graines de sésame. 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.