Fata

Direction l’Érythrée aujourd’hui, un petit pays de 6 millions d’habitants de la côte est de l’Afrique, pour découvrir une salade surprenante : la fata ! Certains l’auront sûrement reconnue, cette salade que l’on prépare avec de la tomate, de l’oignon, du piment, mais surtout du pain est en réalité originaire d’Italie.

Là-bas, on l’appelle la Panzanella, et son voyage jusqu’en Erythrée et dans l’Ethiopie voisine, s’explique par la colonisation italienne dans la région, de la fin du 19ème siècle à la chute de Mussolini à l’issue de la Seconde Guerre Mondiale. Cette salade toscane était un moyen simple d’utiliser ses restes de pain dur. Elle s’exporta assez facilement en Afrique de l’Est. Cependant, la version érythréenne est évidemment bien différente : elle contient le fameux mélange d’épices berbere, composé principalement de piment rouge, d’ail, de cannelle, de muscade de cumin ou encore de cardamome !

Ingrédients

3 oignons hachés

3 tomates mûres réduites en purée

2 càs de concentré de tomates

11 gousses d’ail râpées

3 càs de berbere

3 càs d’huile d’olive

2 piments verts

Sel

1/2 baguette émiettée

Préparation

1. Dans une marmite, faire revenir les oignons jusqu’à ce qu’ils soient translucides. Ajouter l’ail et faire revenir encore quelques minutes, jusqu’à ce que les arômes de l’ail se dégagent de la marmite. Assaisonner de sel et de poivre, puis ajouter berbere et bien mélanger. Couvrir et cuire à feu doux pendant quelques minutes. Ajouter la tomate, le concentré de tomate et bien mélanger. Poursuivre la cuisson jusqu’à ce que la préparation réduise un petit peu.

2. Ajouter le piment coupé en rondelles, la baguette émiettée et bien mélanger. Retirer du feu et déguster chaud ou froid.