pain sucré omelette, le « panini » ivoirien du petit-déjeuner

pain sucré omelette

la recette du pain sucré omelette ivoirien

Le pain sucré omelette est un sandwich ivoirien culte de la street-food d’Abidjan. Derrirère ses allures de sandwich « rapide », il promet un bon équilibre de gourmandises et de saveurs. Le principe est simple, pour le préparer, il faut d’abord faire une omelette au oignons et à la tomate.

Les tomates doivent être bien mûres et il est important de laisser le temps aux oignons de bien caraméliser également. Une fois l’omelette prête, on l’intègre entre deux (très) généreuses tranches de pain de mie, le fameux « pain sucré ». Ce dernier peut faire penser au pain agege nigérian apparu dans les années 1950.

D’autres associent plutôt le pain sucré ivoirien au Ghana voisin parce qu’on surnomme notre sandwich du jour « baoulé ».

Un sandwich lié aux baoulés

Les Baoulés ont émigré en Côte d’Ivoire il y a plusieurs siècles, en apportant avec eux leur riche culture et leur identité bien distincte. Leur migration peut être retracée à travers des récits oraux et des légendes transmises de génération en génération.

Selon la tradition, les Baoulés sont originaires de la région de Bonoman, située à l’est de l’actuel Ghana. Ils ont entrepris un long voyage vers le sud à la recherche de terres fertiles et de nouvelles opportunités. Au fil des siècles, ils ont traversé des régions variées et ont finalement établi des colonies dans différentes parties de ce qui est maintenant la Côte d’Ivoire.

Leur installation progressive a été marquée par des échanges culturels et économiques avec les peuples autochtones de la région. Les Baoulés ont développé des relations commerciales avec d’autres groupes ethniques, participant ainsi à la formation de réseaux commerciaux et à la diffusion de leur culture dans la région.

Au fur et à mesure de leur expansion, les Baoulés ont également été confrontés à des rivalités avec d’autres groupes ethniques. Ils ont su s’adapter et résister aux pressions extérieures, préservant ainsi leur identité culturelle unique et lien particulier avec le Ghana d’où ils sont originaires. On peut même parfois confondre dans le langage les ghanéens immigrés en Côte d’Ivoire récemment et les baoulés qui disposent dans certains villages de leur propre chefs de village.

Aujourd’hui, les Baoulés sont largement dispersés à travers la Côte d’Ivoire, mais ils sont principalement concentrés dans la région centre du pays, notamment dans les villes de Bouaké et de Yamoussoukro. Leur présence et leur contribution socio-culturelle sont devenues essentielles pour l’histoire et le paysage culturel de la Côte d’Ivoire.

Pour revenir a notre sandwich du jour, il est devenu indispensable du petit-déjeuner et du déjeuner, souvent vendu dans des stands de street-food, même si on le prépare largement chez soi également.

pain sucré omelette

Temps de préparation5 minutes
Temps de cuisson10 minutes
Type de plat: Accompagnement, Plat, Sandwich, Street-food
Cuisine: côte d’ivoire, ivoirienne
Pour: 2 personnes
Auteur: dumplingsandmore

Ingrédients

  • ½ pain sucré pain de mie, agege
  • 2 tomates mûre coupée en petits cubes
  • ½ oignon rouge émincé
  • Sel et poivre
  • 3 œufs légèrement battus
  • Mayonnaise

Préparation

  • Dans une poêle chaude huilée, faire revenir l’oignon quelques minutes. Ajouter la tomate et assaisonner de sel et de poivre.
  • Verser les œufs par-dessus et cuire à feu doux pendant quelques minutes.
  • Couper le pain en deux et le tartiner de mayonnaise. Garnir avec l’omelette et refermer.
  • Faire dorer le pain à la poêle pendant quelques minutes de chaque côté. Déguster immédiatement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recipe Rating




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.