Pepparkakor – Petits biscuits épicés – Recette suédoise

Les petits biscuits du jour sont indissociables de l’esprit de noël en Suède. Leur nom, Pepparkakor, signifie biscuit au poivre. Si cette recette ne contient que peu de poivre noir, de plus anciennes recettes, notamment une datant du 15ème siècle, sont entièrement basées dessus. En réalité, ces biscuits sont apparus à travers toute l’Europe à l’époque médiévale, une période où d’exotiques épices arrivent, à l’époque toutes réunies dans la famille des poivres. Depuis, les distinctions se sont affinées, et les variantes entre les biscuits sont aujourd’hui plus importantes. L’un des cousins des pepparkakor le plus connu est le spéculoos, que l’on retrouve en Belgique. En France, les biscuits épicés sont plus neutres, l’occasion de découvrir une version plus relevée des petits sablés de noël !

Ingrédients

210 g de farine

¼ cac de bicarbonate

110 g de beurre

100 g de sucre brun

6 càs de sucre blanc

6 cl de mélasse

2 càs de gingembre moulu

1 càs de cannelle en poudre

½ càc de clous de girofle en poudre

½ càc de poivre noir en poudre

1 pincée de sel

1 œuf

Préparation

  1. Disposer la farine et le bicarbonate dans un saladier et réserver.
  2. Dans une casserole, mélanger le beurre, les sucres, la mélasse, le gingembre, la cannelle, le sel, le poivre et les clous de girofle. Chauffer à feu moyen jusqu’à ce que les sucres se dissolvent. Retirer du feu et laisser refroidir. Ajouter l’œuf et fouetter jusqu’à ce que le mélange soit homogène.
  3. Incorporer les ingrédients liquides aux ingrédients secs et former une boule. Couvrir et laisser reposer au minimum deux heures au réfrigérateur.
  4. Sur un plan de travail légèrement fariné, étaler finement la pâte. Découper des formes à l’emporte-pièce et les déposer sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Cuire à 180°C pendant 15 minutes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.