Socca

Socca

Retour en Europe aujourd’hui, et plus particulièrement à Nice en France pour savourer une délicieuse socca bien chaude ! Comme d’autres préparations que l’on peut trouver en Italie ou en Afrique du Nord (comme la garantita algérienne), il s’agit d’une galette préparée à partir de farine de pois chiche, ce qui en fait un encas apprécié depuis longtemps de par son prix bas et sa préparation rapide. On estime que son succès à Nice aurait commencé à la fin du 19ème siècle, mais aucune source historique n’explique son arrivée.

On sait en tout cas que dès 1900, la socca est consommée par les ouvriers devant les usines et le port de la ville, servie par des vendeuses ou vendeurs qui disposaient d’un chariot chauffé au bois sur lequel cuisait cette fameuse galette. Il semblerait qu’au départ, on la consommait dans du pain, encore bien chaude et fondante comme on le fait encore de nos jours en Algérie, mais cette tradition s’est depuis perdue, puisqu’on la déguste à présent seule, juste surmontée d’un peu de poivre fraîchement moulu.

Socca

Ingrédients

250 g de farine de pois chiches

50 cl d’eau

3 càs d’huile d’olive

1 càc de sel

Poivre

Préparation

1. Dans un saladier, mélangez la farine, le sel et l’huile d’olive. Ajouter l’eau progressivement tout en mélangeant.

2. Verser la pâte sur une plaque de cuisson préalablement huilée de manière à avoir une épaisseur ne dépassant pas 3 mm.

3. Enfourner la plaque à 280°C et cuire jusqu’à ce que la pâte devienne dorée. Retirer du four et couper immédiatement des portions. Saupoudrer de poivre et déguster chaud.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.