Mchimcha maamra – Tajine de nèfles fourrées aux amandes – Recette algérienne

On plonge pleinement dans la période de la colonisation ottomane en Algérie avec les mchimcha maamra. L’empire turque a été présent dans le pays pendant plusieurs siècles et a donc fortement influencé la gastronomie du pays, à commencer par le menu typique. Ce qu’il faut comprendre avec cet empire, c’est que la gastronomie était profondément intégrée à sa diplomatie. Ainsi, qu’il s’agisse d’amis ou de futurs alliés, l’ordre des menus était réfléchi pour la conversation.

Il se compose si on suit les codes, d’une salade en entrée comme le hmis, une soupe, un ou plusieurs plats de résistance et enfin un plat sucré salé, comme le plat présenté aujourd’hui. Au menu, des nèfles, un fruit d’origine chinoise présent dans tout le pourtour méditerranéen, farci avec une pâte aux amandes et cuit dans une sauce à la viande parfumée à la cannelle, au safran et à l’eau de fleur d’oranger.

Pour 4 personnes ⠀

Ingrédients⠀

300 g d’agneau coupé en gros dés (épaule)⠀

1 kg de grosses nèfles⠀

250 g de poudre d’amandes⠀

2 càs de beurre⠀

3 càs rases de sucre⠀

2 pistils de safran trempés dans ½ verre d’eau⠀

2 càc de cannelle en poudre⠀

1 blanc d’œufs⠀

Eau de fleur d’oranger⠀

Sel⠀

Préparation⠀

1. Dans une marmite chaude beurrée, faire dorer la viande. Assaisonner de sel, d’une cuillère à café de cannelle et arroser d’eau safranée. Couvrir avec de l’eau et cuire à feu moyen à couvert pendant 30 minutes.

2. Entre temps, Préparez la farce en mélangeant la poudre d’amandes, une cuillère à soupe de sucre, une cuillère à café de cannelle, le blanc d’œuf et quelques gouttes d’eau de fleur d’oranger.

3. Eplucher les nèfles et les dénoyauter par la base. Remplir avec la farce aux amandes.

4. Ajouter 2 càs de sucre dans la sauce, mélanger puis disposer délicatement les nèfles farcies dans la marmite. Laisser cuire environ 10 minutes à feu moyen.

, , ,