Sichuan Shrimp – Cecilia Chiang

Sichuan Shrimp - Cecilia Chiang

Aujourd’hui on voulait rendre hommage à la légendaire Cecilia Chiang, cheffe et autrice de livre culinaire née en Chine mais ayant émigré aux États-Unis dans les années 1950. Née à Wuxi en 1920 sur la côte est de la Chine, elle part vivre à Beijing avec ses parents et ses onze frères et sœurs à l’âge de 4 ans. Sa famille est particulièrement aisée dans cette Chine pré-révolution, mais les choses changent évidemment en 1949 avec l’arrivée du communisme.

Elle part vivre quelques années à Tokyo où elle participe avec succès à l’ouverture d’un restaurant chinois, principalement pour une clientèle américaine et étrangère. C’est en visitant sa sœur à San Francisco qu’elle a l’opportunité de prêter un peu d’argent à des amis qui souhaitent ouvrir un restaurant. Ces derniers lâchent l’affaire en chemin et elle hérite d’un local dont elle ne peut se séparer. Elle inaugure ainsi The Mandarin, un restaurant aux allures de palace dans lequel elle propose une cuisine traditionnelle du nord de la Chine. Dans l’Amérique des années 1960, on ne connaît que le poulet du Général Tso et des riz sautés, elle revient aux sources en proposant des plats gastronomiques. Elle sera la première à servir du “Peking Duck” à San Francisco.

Elle est également très connue pour ses livres de cuisine dans lesquels elle popularise la cuisine chinoise. Ses deux plus grands ouvrages sont certainement The madarin Way et the seventh daughter. Le premier, écrit en 1974, reprend la plupart des recettes servies dans son restaurant éponyme. La recette que nous vous présentons aujourd’hui est quant à elle disponible dans The seventh daughter, un livre publié en 2007, une autobiographie culinaire qui inclut de nombreuses recettes plus personnelles à l’autrice. Ses liens avec le monde de l’édition culinaire et les “stars de la cuisine” de l’époque lui permettent de partager ses recettes avec le plus grand nombre. Elle organise notamment des ateliers culinaires dans son restaurant mais aussi à la télévision avec James Beard ou Alice Waters. Cette dernière dira souvent de Cecilia que “si Julia Child a permis aux américains de découvrir la cuisine française, Cécilia Chiang a rempli la même mission pour la cuisine chinoise”.

Retrouvez la recette ici !


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.