Café d’Éthiopie – Recette

Aujourd’hui, on se fait une petite pause pleine de saveur avec la boisson nationale du pays : le café ! Si l’on retrouve aujourd’hui cette boisson partout dans le monde, la plante à l’origine de ce breuvage est en revanche originaire de cette région qui part du sud-est de l’Ethiopie au Soudan où on l’appelle “keffa”. Il existe là-bas des dizaines de variétés différentes, dont l’une, très pauvre en caféine, qui n’a été découverte qu’en 2004.

Les premières traces de la consommation de cette boisson se trouvent au Yemen tout proche, au début du 15è siècle. Après un monopole de plus de cent ans, cette graine magique s’étendra à l’Inde, à l’Indonésie, au Maghreb, en Amérique du sud puis à la Turquie et enfin à l’Europe, notamment par les grands ports italiens, qui deviendront une référence en matière de torréfaction. Cependant, malgré les mélanges de café et d’origine, l’arabica éthiopien reste l’une des variétés les plus spéciales, caractérielle, malgré un goût fruité et acide en fin de bouche. Il se prépare bouilli à l’étouffée, dans un récipient appelé Jebena, une carafe en terre cuite noire.

Ingrédients

40 g de café moulu

50 cl d’eau

Préparation

  1. Disposer la Jebena (ou un pot en terre, une casserole, une théière) sur un feu moyen. Ajouter l’eau, puis le café et mélanger. Laisser sur le feu une dizaine de minutes, ou jusqu’à ce que le café remonte.

  2. Retirer du feu et laisser le marc de café se déposer. Soulever la cafetière pour verser le café dans des tasses, bien aérer le liquide et obtenir une mousse à la surface.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.