Köttbullar med gräddsås – Boulettes, sauce à la crème et confiture d’airelles – Recette suédoise

Si les boulettes existent à travers le monde, il est toujours intéressant de découvrir leur cheminement du nord de l’Afrique et du Moyen-Orient d’où elles sont surement originaires jusqu’aux quatre coins du monde. En l’occurrence, les fameuses boulettes suédoises sont très connues, notamment popularisées par les restaurants des boutiques Ikea à travers le globe. Si les légendes sont nombreuses, on sait que la recette actuelle daterait de la fin du 18ème siècle. On retrouve en effet ce plat dans un livre de Cajsa Warg, une “femme de ménage” devenue célèbre grâce à ses recueils de recettes “modernes” publiés entre 1755 et 1822.

Avant cette date, on retrouve des boulettes plus épaisses et préparées différemment, les Frikadeller originaires des Pays-Bas. Cuites dans un bouillon, ce sont des cousins des fricadelles que l’on retrouve jusqu’à nos jours en Belgique ou dans le nord de la France. Encore plus tôt, l’arrivée des boulettes dans la région pourrait être due aux échanges avec les Balkans et l’empire ottoman. Le roi Karl XII de Suède, exilé quelques années dans l’actuelle Moldavie aurait rapporté dans ses valises la recette des boulettes et du café. Plus tôt encore, des boulettes étaient servies à la cour royale d’Angleterre sous Richard II en l’an 1000… Aujourd’hui, les Köttbullar accompagnées de leur sauce à la crème et d’une pointe de confiture d’airelles sont presque devenues le plat national suédois.

Köttbullar med gräddsås – Boulettes, sauce à la crème et confiture d’airelles – Recette suédoise

Temps de préparation30 min
Temps de cuisson40 min
Temps total1 h 10 min
Type de plat: Pays, Plat, Recettes, Suède
Pour: 4 servings
Calories: 300kcal
Auteur: Dumplings & More

Ingrédients

Pour les boulettes de viande

  • 1 càs de beurre
  • 1 petit oignon râpé
  • 50 g de chapelure
  • 1 càc de sucre
  • 12 cl de lait
  • Sel, poivre et noix de muscade
  • 250 g de bœuf haché
  • 250 de porc haché
  • 1 œuf battu Pour la sauce
  • 12 cl de bouillon de bœuf
  • 6 cl de crème épaisse
  • 1 càs de farine
  • Sel et poivre

Pour accompagner

  • Quelques pommes de terre grenaille cuites à la vapeur
  • Confiture d’airelles rouges

Préparation

  • Dans une poêle chaude beurrée, faire revenir l’oignon quelques minutes et réserver.
  • Dans un petit bol, mélanger la chapelure, le sucre, la noix de muscade et le lait. Réserver jusqu’à ce que la chapelure ait absorbé le lait.
  • Dans un saladier, mélanger les viandes, l’œuf, la chapelure mouillée au lait, l’oignon et assaisonner de sel et de poivre. Réaliser des petites boulettes, puis les cuire dans une poêle chaude beurrée pendant quelques minutes. Débarrasser et réserver.
  • Dans la même poêle, verser le bouillon de bœuf et porter à ébullition. Ajouter la farine, la crème et assaisonner de sel et de poivre. Laisser épaissir quelques minutes.
  • éguster les boulettes avec la sauce, quelques pommes de terre cuites à la vapeur et de la confiture d’airelles rouges.
, , ,

  1. […] an, on découvrait ensemble la cuisine suédoise et au passage une grande spécialité locale : les Köttbullar. Les fameuses boulettes suédoises sont en réalité inspirées des Gehaktballen néerlandaises que […]
  2. […] connait bien ! Rappelez-vous, lors de notre passage en Suède, nous avions préparé les fameuses boulettes de viande suédoise. Autrefois, au 19ème siècle, les Köttbullar s’appelaient fricandelles. en en trouvait dans […]
  3. […] Aujourd’hui, on s’est dit qu’on allait pas se prendre la tête et se préparer un sandwich qui est, pour celles et ceux qui le connaissent, un symbole de réconfort. Le sandwich mitraillette est originaire de Belgique, mais on le trouve dans toutes les friteries des Flandres qui se respectent. Du côté français d’ailleurs, on l’appelle plutôt sandwich américain. Pour le garnir, on choisira si l’on préfère, la spécialité locale, la saucisse fricadelle, ou fricandelles pour les puristes, dont nous vous avions déjà parlé en suède, avec les boulettes “Frikadeller”. […]