Meatball sub – Recette de sandwich aux boulettes

Aujourd’hui on se plonge dans l’histoire de la cuisine italo-américaine avec le meatball sub, un monument de la street-food du nord des Etats-Unis. Pour comprendre l’histoire de ce sandwich, il faut d’abord se rendre en Italie, où plusieurs régions ont fait des boulettes de viandes, les fameuses “polpettes”, un vrai plat monumental. Généralement servis avec de la sauce tomate, des herbes. Comme de nombreux plats de boulettes, il s’agissait de restes de viandes qui étaient hachés, puis assemblés sous forme de petites balles.

L’immigration italienne aux Etats-Unis prendra vraiment son essor à la fin du 19ème siècle. On estime que de 1880 à 1915, quatre millions d’italiens ont rejoint les côtes américaines et nous ne parlons pas de côtes par hasard. En effet, ces nouveaux arrivants s’installeront surtout sur les villes de la côte Est américaine et notamment à Boston, New-York ou Philadelphie créant de vrais quartiers surnommés “Little Italy”.

Forcément, la cuisine italienne arrive avec eux mais s’adapte très vite aux coutumes locales. D’abord en transformant les plats, en créant les fameuses “pizzas américaines”, ou encore les pâtes aux boulettes de viande. Plus grosses qu’en Italie, elles sont aussi composées d’un mélange de viande, parfois de bœuf, de porc ou de veau. On ajoute également des herbes souvent du fromage, avant de les cuire dans une sauce tomate, la fameuse “marinara”, qui vient de Naples.

Les restaurant italo-américains se mettent aussi à la mode du sandwich, notamment en démocratisant les “sub”, submarine sandwichs, un nom qui provient certainement de la forme du pain, similaire à un sous-marin. On surnomme aussi ce pain “hoagie roll”, un terme qui serait apparu à Philadelphie. Hog Island était une zone d’activité de la ville où de nombreux migrants italiens ont contribué aux efforts de guerre en construisant des bateaux et avions pendant les deux guerres mondiales.

Ingrédients

· Pour les boulettes

750 g de bœuf haché

1 œuf

25 cl de chapelure

1 oignon haché

4 gousses d’ail hachées

½ càc de flocons de piment rouge

2 càc de sauce Worcestershire

3 càs de persil ciselé

3 càs de parmesan râpé

Sel et poivre

· Pour la sauce

2 càs d’huile d’olive

4 gousses d’ail hachées

½ càc de flocons de piment rouge

2 càs de persil ciselé

½ càc d’origan séché

400 g de coulis de tomate

Sel et poivre

· Pour le sandwich

4 hoagie rolls

Provolone râpé

Quelques feuilles de basilic

Préparation

1. Préparer les boulettes : Dans un saladier, disposer la viande, l’œuf, la chapelure, l’oignon, l’ail, le piment rouge, la sauce Worcestershire, le persil, le parmesan et assaisonner de sel et de poivre. Bien mélanger tous les ingrédients. Diviser la viande en 12 boulettes de tailles égales. Déposer les boulettes dans un plat allant au four, et cuire pendant 12 à 15 minutes à 220°C.

2. Préparer la sauce : Faire revenir l’ail dans une casserole chaude huilée. Ajouter le persil, l’origan, le piment et mélanger. Ajouter le coulis de tomate et assaisonner de sel et de poivre. Porter à ébullition, couvrir et laisser mijoter 15 minutes à feu doux.

3. Assembler le sandwich : trancher 4 hoagie rolls en deux dans le sens de la longueur et disposer 3 boulettes de viande par sandwich. Couvrir de sauce tomate, puis ajouter le provolone râpé et quelques feuilles de basilic. Enfourner en position gril pendant quelques minutes, le temps que le fromage fonde. Déguster chaud.