Fischbrötchen

On explore un peu la street-food allemande aujourd’hui avec les Fischbrötchenm littéralement “rouleaux de poisson”, parce qu’ils contiennent notamment les fameux rollmops, du hareng saumuré. Si on les retrouve dans toute l’Europe du Nord, en Suède, au Danemark ou même au Pays-Bas, c’est dans la ville de Berlin qu’ils seraient apparus sous cette forme au cours du 19ème siècle.

Il s’agit de filets de harengs marinés dans une saumure composée de vinaigre, de sel, d’oignons et selon les régions, de moutarde, de pickles (cornichons) et parfois de vin. Le sandwich du jour, associé à cette préparation de poissons est donc composé de rollmops, de cornichons, de persil, de laitue, d’oignons et d’aneth mais aussi d’une sauce rémoulade. De nombreuses versions proposent d’ajouter de la betterave, des carottes ou encore des pommes de terre (généralement en pickles).

Ce sandwich existait dès la fin du 19ème siècle mais sous une forme différente, servi à l’assiette. L’ajout du pain se fait au début du 20ème siècle et son succès dépasse le nord de l’Allemagne dans les années 1960, suite à la création de fast-food le proposant comme la chaîne  “Nordsee”, que l’on retrouve dans toutes les gares et centre ville d’Allemagne.

Fischbrötchen

Recipe by Dumplings and More

Ingrédients

  • 60 g de mayonnaise

  • 1 càc de moutarde

  • 2 Cornichons coupés en rondelles

  • 1 càc de câpres hachés

  • 1 càs de persil ciselé

  • Poivre

  • 2 petits pains

  • Feuilles de laitue

  • 300 g de hareng mariné

  • ½ oignon rouge coupé en rondelles

  • 1 càs d’aneth

Préparation

  • élanger la mayonnaise, la moutarde, les cornichons, les câpres, le persil et assaisonner de poivre.
  • Couper chaque petit pain en deux et tartiner de sauce. Garnir avec de la laitue, les harengs marinés, des rondelles d’oignons rouges et quelques branches d’aneth.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.