Mafé – Recette sénégalaise

Aujourd’hui, on découvre un pan de l’histoire culinaire de l’Afrique de l’Ouest avec le mafé. Ce plat serait plutôt originaire du Mali, où son nom original, domodah ou tigadegena selon les ethnies, ne désigne que la sauce à base de pâte d’arachide qui compose sa base. Du Congo à la Mauritanie, il en existe des dizaines de variantes locales, qui se seraient étendues du temps de l’empire du Mali au 14ème siècle. Parmi les variantes notables, on peut citer les œufs durs qui viennent s’ajouter au Ghana, mais aussi les accompagnements, du fonio à l’ouest ou encore du couscous dans le tenere.

Pour 4 personnes

Ingrédients

300 g de viande de bœuf coupée en gros cubes

4 cl d’huile d’arachide

1 oignon émincé finement

1 gousse d’ail

2 càs de concentré de tomates

100 g de pâte d’arachide

Sel, poivre, piment de cayenne et bouillon cube

1 feuille de laurier

1 piment frais

1 patate douce coupée en dés

2 carottes coupées en gros morceaux

1 diakhato

Préparation

  1. Dans une marmite chaude huilée, faire revenir les oignons émincés. Ajouter la viande et faire dorer quelques minutes. Ajouter l’ail, le laurier, le sel, le poivre, le piment et le bouillon cube et mélanger.

2. Ajouter le concentré de tomates dilué dans un peu d’eau et mélanger. Ajouter ensuite la pâte d’arachide également diluée dans l’eau.

3. Couvrir la préparation avec de l’eau et laisser mijoter pendant 30 minutes.

4. Ajouter la patate douce, les carottes, le diakhato et laisser cuire encore 30 minutes.

5. Déguster avec du riz.