Soupou kandja – Ragout de poisson et fruits de mer à la sauce au gombo – Recette Sénégalaise

La recette d’aujourd’hui est un plat culte, célèbre au-delà des frontières du pays : le soupou kandja, ou kandia qui signifie gombos en wolof. Ce ragoût reprend les meilleures saveurs de la mer ; du poisson, des gambas, du crabe ou du tourteau, accompagné de gombos qui serviront à épaissir la sauce, mais également d’huile de palme rouge. Cette recette délicieuse est ce que l’on appelle en wolof un “ñaari cin” , littéralement “deux marmites”, ce qui signifie que la sauce et le riz sont cuits séparément par opposition aux plats où les céréales (riz, mil, fonio…) sont cuits dans la sauce.

Pour 4 personnes

Ingrédients

1 dorade

200 g de crevettes

1 tourteau

1 càs de nététou (ou soumbala)

50 g de crevettes séchées

1 morceau de guedj (poisson séché et salé)

500 g de gombos coupés en rondelles et lavés à grande eau

1 diakhato (aubergine amère)

1 oignon râpé

3 gousses d’ail râpées

2 piments verts mixés

1 piment bonnet écossais

1 oignon nouveau haché

2 càs de concentré de tomate dilué dans un verre d’eau

10 cl d’huile de palme

Sel, poivre, bouillon cube

Préparation

  1. Dans une grande marmite, porter 1 litre d’eau à ébullition. Ajouter les crevettes séchées, le guedj, le poisson, les crevettes, le tourteau et le diakhato. Une fois cuits, retirer le poisson, le tourteau et les crevettes. Décortiquer les crevettes et émietter le poisson.
  2. Ajouter les gombos, le concentré de tomate et cuire 15 minutes à feu frémissant. Ajouter les oignons, l’ail, les piments verts, le nététou, le sel, le poivre, le bouillon cube et cuire encore 30 minutes.
  3. Ajouter les crevettes décortiquées, le poisson émietté, le tourteau, le piment et l’oignon nouveau. Porter à ébullition, ajouter l’huile de palme et mélanger. Faire réduire la sauce une dizaine de minutes.
  4. Déguster seul ou avec du riz blanc.
, , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. […] Nous ne pouvions pas passer par le Sénégal et ne pas le présenter : on se prépare enfin un thieboudienne ! Cette préparation est l’une des plus connues du pays, certains la considèrent même comme le “plat national” et ce n’est pas étonnant puisqu’il reprend toutes les techniques et toutes les saveurs emblématiques de la région : d’abord, le nom de thieboudienne signifie “riz au poisson” en wolof et la base de ce plat est donc ce que l’on appelle communément un “riz wolof”. […]

  2. […] fait un détour par la cuisine moderne du pays avec la salade de fonio. Cette céréale fait profondément partie de la culture du pays et s’utilise dans une grande […]

  3. […] à la fois un plat, mais surtout le nom couramment employé en Afrique du Nord pour désigner le gombo. Le plat du même nom promet forcément de belles choses avec un concentré d’ingrédients bien […]