Roze koek – Recette néerlandaise

Roze kaek/koek – Recette néerlandaise

Bienvenue au Royaume des Pays-Bas, un petit pays plein de surprises ! En cuisine, vous pourrez découvrir des gourmandises surprenantes, bien loin de l’image “germanique” qu’on lui connaît. La raison est simple : le pays était à la tête d’un empire colonial gigantesque jusqu’au milieu du 20ème siècle et contrôlait presque intégralement les échanges d’épices dans toute l’Asie du Sud-Est. La gastronomie locale a donc été largement influencée par l’Indonésie, un pays que nous avons déjà visité !

Roze kaek/koek – Recette néerlandaise

Avant d’en arriver là, revenons aux bases : comme de nombreux pays d’Europe du nord, l’alimentation locale était principalement composée de ragoûts et de soupes. On pourrait d’ailleurs comparer les mets de cette période à la cuisine allemande ou britannique. Dans les villes, la tradition boulangère était déjà bien implantée et proposait toutes sortes de tourtes ou de gâteaux. C’est au 19ème siècle que les gâteaux moelleux se popularisent, s’éloignant définitivement du pain grâce à l’invention de la levure chimique.

Roze kaek/koek – Recette néerlandaise

Cette évolution mènera à une réduction de la taille des gâteaux, pour plus de raffinement, et les glaçages en tous genres feront leur apparition. Celui présent sur notre muffin du jour, le Roze koek, est jusque là le plus courant et certainement le plus populaire. La raison est simple : bien avant les colorants industriels, on utilisait de vrais fruits, ici de la framboise, qui ne colorent pas uniquement mais apportent une certaine douceur fruitée. De nos jours, le Roze koek existe aussi en version orange, la couleur emblématique de la couronne mais aussi de l’équipe de foot nationale !

Dégustez ce petit gâteau rose avec un délicieux Chocolat chaud gourmand et crémeux!

Roze kaek/koek – Recette néerlandaise

Ingrédients

· Pour la pâte
100 g de beurre
100 g de sucre
2 œufs
Zeste d’un citron
Une pincée de sel
110 g de farine de blé
20 g de fécule de maïs
¼ de càc de levure chimique
· Pour le glaçage
100 g de framboises surgelées
200 g de sucre glace

Préparation

1. Dans le bol d’un robot, disposer le sucre et le beurre coupé en dés. Battre jusqu’à obtenir un mélange crémeux. Incorporer les œufs un à un en continuant à battre.
2. Dans un bol, mélanger la farine, la fécule de maïs, le sel, la levure chimique et le zeste de citron. Incorporer progressivement à la préparation précédente.
3. Répartir la pâte dans 12 moules à muffin préalablement beurrés. Enfourner et cuire pendant 20 minutes à 180°C. Démouler et laisser refroidir.
4. Préparer le glaçage : Réduire les framboises en purée. Filtrer la purée de framboises à travers une passoire de manière à retirer les graines. Verser le coulis de framboises dans une casserole et ajouter le sucre glace. Faire chauffer le mélange à feu doux jusqu’à obtenir un glaçage tiède.
5. Tremper la surface des gâteaux dans le glaçage et laisser sécher.

, , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. […] elle contient de la fécule de maïs. Son glaçage aussi est assez unique, similaire à celui du roze koek . rose vif, il est préparé avec des fruits rouges écrasés. Pour son nom, une incertitude […]