Vlaai – Tarte aux cerises confites – Recette néerlandaise

Direction la ville de Weert dans la région de Limbourg au Pays-Bas pour découvrir le fameux Vlaai, parfois surnommé “Vlaai de Limbourg”. Des tartes aux fruits similaires existent à travers tout le pays, et font même partie de la culture culinaire de l’Allemagne. Bien plus loin, des tartes se ressemblent comme la Pay de guayaba cubaine, la tarte à la goyave. cependant, Limbourg a réussi à tirer son épingle du jeu avec la fabuleuse pâtisserie que nous vous présentons aujourd’hui, généralement garnie avec des cerises aux sirops réduites en purée.

S’il est difficile de réellement connaître l’origine de ce dessert, une légende raconte que sa popularité locale serait dûe à une vendeuse qui s’était installée près de la gare de la ville de Weert au début du 19ème siècle. Spécialisée dans le Vlaai, ses gourmandises se vendaient directement sur les quais de la gare, Antje van de Stasie, de son nom, les proposait directement sur de grands plateaux et il devint impossible de passer par la ville sans emporter une tarte avec soi.

Ingrédients

· Pour la pâte

300 g de farine T45

12 cl de lait tiède

150 g de sucre glace

2 càs de sucre

2 càc de levure de boulanger

60 g de beurre ramolli et coupé en dés

1 jaune d’œuf

Une pincée de sel

· Pour la garniture

750 g de cerises au sirop égouttées

37 cl de jus de cerises

70 g de sucre

1 càs d’extrait de vanille

2,5 càs de fécule de maïs

Jus et zeste d’un citron

Jus et zeste d’une orange

½ càc de cannelle en poudre

½ càc de noix de muscade en poudre

· Pour dorer

Un œuf battu

Préparation

1. Préparer la pâte : dans le bol d’un robot, dissoudre la levure dans la moitié du lait avec le sucre. Laisser la levure s’activer pendant 10 minutes. Ajouter le sucre glace, la farine, le sel et mélanger. 2. Pétrir à vitesse minimale en ajoutant graduellement le reste du lait et le jaune d’œuf. Continuer à pétrir jusqu’à formation d’une pâte lisse et homogène, environ 10 minutes. Ajouter le beurre coupé en dés et continuer à pétrir encore 5 minutes. Former une boule avec la pâte, couvrir et laisser reposer 30 minutes dans un endroit chaud.

2. Préparer la garniture : mélanger la fécule de pomme de terre avec le sucre.

Dans une casserole, verser le jus de cerises, la vanille, les épices, les jus et zestes de citron et d’orange. Ajouter la fécule de pommes de terre, le sucre et mélanger. Porter à ébullition et mélanger constamment. Ajouter les cerises et poursuivre la cuisson à feu doux pendant 10 minutes. Retirer du feu et laisser refroidir.

3. Assembler la tarte : Sur un plan de travail légèrement fariné, étaler finement 2/3 de la pâte. Foncer un moule rond beurré et fariné et 25 cm de diamètre. Piquer la pâte avec une fourchette et laisser reposer 15 minutes au réfrigérateur. Verser la garniture sur le fond de tarte.

Etaler finement le reste de la pâte. A l’aide d’un couteau, réaliser des petites entailles sur toute la surface de la pâte. Déposer délicatement la pâte sur la garniture. Badigeonner de jaune d’œuf battu, enfourner et cuire pendant 25 minutes à 220°C. Laisser refroidir avant de démouler.

, , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. […] sa seule échappatoire est la pâtisserie. A chaque événement, chaque émotion, elle imagine une tarte et la propose comme spécialité du jour, comme la “I Don’t Want Earl’s Baby Pie… It’s a […]

  2. […] des années 1920, avec plumes et cheveux courts, en un mot : extravagantes. La forme de cette tarte a évolué en un siècle, on sait par exemple que l’intégration du fond de tarte en graham […]