fbpx

Tom Kha Gai : la soupe thaï au poulet, galanga et lait de coco

Le tom kha gai est une soupe thaï au galanga, au poulet et au lait de coco. En quelques mots, de la douceur, une petite dose de piment tout de même, un peu de jus de combava et une alliance étrange entre le poulet et les champignons qui fait que l’on pourrait presque les confondre. Le galanga, si vous ne le connaissez pas, est une racine que l’on appelle rhizome très courant dans les cuisines thaïlandaises ou indonésiennes.

Comparable en apparence, elle peut faire penser au gingembre, mais son goût est beaucoup plus doux, c’est pourquoi si vous souhaitez le remplacer par cet ingrédient, il faudra réduire la quantité utilisée. Ce plat plutôt doux et raffiné, serait apparu à la fin du 19ème siècle, un livre de recette de l’époque, à destination d’une population plutôt urbaine, propose cette recette en 1890. Si on le servait au départ avec du canard, le succès récent du poulet dans la région a largement pris le dessus sur les animaux d’élevages d’antan.

Tom Kha Gai (Soupe Thai poulet coco)

Temps de préparation10 minutes
Temps de cuisson15 minutes
Type de plat: Soupe, Street-food
Cuisine: thai, thailande
Pour: 4 personnes
Auteur: dumplingsandmore

Ingrédients

  • 30 cl de lait de coco à cuisiner type grâce ou Aroy-D
  • 50 cl de bouillon de poule
  • 400 g de cuisses de poulet coupées en dés
  • Sel
  • 1 bâton de citronnelle finement haché
  • Un morceau de galanga de 3 cm émincé finement
  • 4 feuilles de combawa
  • 3 piments thaïs
  • 2 càs de sauce nam pla squid fish sauce
  • 1 càc de sucre de palme
  • 200 g de pleurotes
  • 2 càs de jus de combawa
  • 1 càs de feuilles de coriandre

Préparation

  • Porter le bouillon de poule à ébullition dans une cocotte. Ajouter les morceaux de poulet, assaisonner de sel et cuire dix minutes.
  • A feu doux, incorporer le lait de coco, puis verser la citronnelle, le galanga, les feuilles de citron, les piments, la sauce nam pla et le sucre de palme.
  • Porter à ébullition, puis ajouter les pleurotes et poursuivre la cuisson encore deux minutes.
  • Retirer du feu et arroser de jus de combawa.
  • Garnir avec quelques feuilles de coriandre avant de servir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recipe Rating




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. […] omelette thaï, relevée avec un peu de sauce de poisson et une note d’acidité avec du jus de combava. Attention cependant, comme en France par exemple, ce qui peut paraître comme un simple œuf frit […]