Agedashidofu – Tofu frit et bouillon au dashi de champignons

Agedashidofu - Tofu frit et bouillon au dashi de champignons
Agedashidofu – Tofu frit et bouillon au dashi de champignons

Aujourd’hui on se prépare de délicieux morceaux de tofu frits servis avec un bouillon dashi aux champignons shiitake surmontés de flocons de bonite, de shiso et de “radis” daïkon.

Comme on l’a découvert il y a quelques jours pour l’inari sushi, il est courant au Japon et en Asie du Sud-Est, de frire des aliments avant de les tremper dans un bouillon. La partie extérieure, bien croustillante, se gorge de bouillon !

Cette méthode serait apparue au début du 19ème siècle. Parlons également du dashi, un bouillon essentiel à la cuisine japonaise : contrairement aux bouillons européens où l’on cuit pendant plusieurs heures des légumes et parfois des viandes, on préfère infuser au Japon ! En effet, il suffit de faire bouillir de l’eau à feu moyen, d’y ajouter ses ingrédients, de retirer du feu au bout de quelques minutes et de laisser infuser à couvert.

Il est ainsi courant de préparer des dashi avec de la bonite, des champignons shiitake ou des algues. Cela permet d’obtenir des bouillons très subtils que l’on peut ensuite mélanger les uns aux autres pour former un bouillon parfait. Il est également possible, comme c’est le cas de la recette du jour, d’assaisonner son dashi avec de la sauce soja ou du mirin pour l’adoucir.

Agedashidofu - Tofu frit et bouillon au dashi de champignons
Agedashidofu – Tofu frit et bouillon au dashi de champignons

Ingrédients

· Pour le tofu
Un bloc de tofu mi-ferme coupé en gros dés
4 càs de fécule de maïs
Huile pour friture

· Pour le dashi au shiitake
20 g de shiitake séchés
50 cl d’eau

· Pour le bouillon
25 cl de dashi au shiitake
2 càs de sauce soja
2 càs de mirin

· Pour garnir
½ daikon râpé finement
1 oignon vert émincé
Quelques flocons de bonite séchée
Quelques feuilles de shiso émincées

Préparation

1. Préparer le dashi au shiitake : Tremper les shiitakes dans l’eau bouillante pendant quelques heures. Retirer les champignons et bien les égoutter. Filtrer le liquide.

2. Préparer le tofu : Rouler les cubes de tofu dans la fécule de maïs. Cuire dans l’huile chaude pendant quelques minutes, ou jusqu’à ce qu’ils soient dorés. Réserver dans une assiette recouverte de papier absorbant.

3. Préparer le bouillon : Disposer le dashi, la sauce soja et le mirin dans une casserole. Porter à ébullition et réserver.

4. Procéder au dressage : Disposer deux cubes de tofu dans un bol, puis verser le bouillon. Garnir de daikon râpé, d’oignon vert émincé, de bonite séchée et de shiso émincé.

, , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. […] d’un mélange de viandes. De nos jours, de nombreuses variantes existent, végétariennes au tofu par exemple, tout en conservant l’essence de la sauce qui fait tout le goût de ce […]

  2. […] par un métissage de techniques recueillies ça et là. On retrouve bien sûr le départ du bouillon avec une base d’huile, d’oignons, d’ail et de piment chili. Les saveurs viennent ensuite […]

  3. […] ponctuelle. Comme dans le plat préparé aujourd’hui, l’ingrédient principal utilisé sera le tofu, permettant, avec un accompagnement de haricots mungo, d’offrir un plat complet et […]

  4. […] à la vapeur ou bouillis, il n’en fallait donc pas plus pour que leur place soit trouvée dans un bouillon pimenté accompagné de délicieuses nouilles ! Les galettes de poissons pouvant être frites (dits […]