Bindae-tteok – Pancakes de haricot mungo – Recette coréenne

Notre recette du jour est très ancienne, on en trouve une première trace dans un registre des menus servis à la cour du roi datant de 1632. A l’époque, ce plat était composé de haricots mungo réduits en purée avec de la farine, on disposait ensuite une sauce composé de piment et de miel avant d’ajouter une nouvelle couche de pâte d’haricots.

Cependant, la recette du jour descendrait plutôt d’une recette “simplifiée”, publiée en 1670 dans un guide destiné au peuple pour se nourrir modestement. Progressivement, des ingrédients rares devenant plus accessibles, les coréens ont ajouté de la viande, du kimchi, de l’ail et du sésame. Originaire de la région de pyongyang, il est donc très populaire aussi bien en Corée du Sud que du Nord, et figure parmi les classiques de la Street-food coréenne. Impossible donc de passer à côté si vous vous trouvez sur un marché de Séoul !

Ingrédients

· Pour les galettes

400 g de haricots mungo secs rincés et trempés dans l’eau pendant au moins 4 heures

200 g de pousses de haricot s mungo blanchies

200 g de kimchi émincé

6 ciboules ciselées

120 g de porc haché

2 càc de sauce soja

1 càc de pâte d’ail

1 càs d’huile de sésame

Sel

Huile végétale

· Pour la sauce

2 càs de sauce soja

1 càs de vinaigre

2 càs d’eau

½ càc de poivre

½ càc de piment coréen (gochugaru)

Préparation

1. Préparer la sauce : mélanger tous les ingrédients et réserver.

2. Dans un saladier, mélanger les pousses de haricots mungo, le kimchi, les cébettes, la viande hachée, l’huile de sésame, la pâte d’ail, la sauce soja et l’ail.

3. Mixer les haricots mungo secs avec le sel et 18 cl d’eau.

4. Verser la pâte de haricots mungo secs sur la farce et bien mélanger.

5. Verser une louche du mélange dans une poêle chaude huilée. Cuire pendant 3 minutes de chaque côté. Servir avec la sauce.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.