Donauwelle

Donauwelle mit Pudding vom Blech

Nous sommes de retour en Bavière aujourd’hui, pile pour l’heure du goûter ! Pour accompagner notre chocolat chaud, rien de mieux qu’un donauwelle, un gâteau de la famille des Blechkuchen. Ces derniers sont préparés à même la plaque de cuisson et il s’agit généralement de génoises qui sont ensuite détaillées en petits rectangles. Le donauwelle en est un fier représentant, composé d’une première couche de génoise à la vanille, une seconde couche au cacao pour lui donner un effet marbré, et enfin des cerises (parfois confites) pressées dans la pâte pour simuler des  vagues, qui ondulent comme celles du Danube.

C’est tout simplement pour cela que ce gâteau s’appelle donauwelle, littéralement “vagues du Danube ». C’est pour beaucoup d’allemandes et d’allemands une recette de grand-mère, légèrement démodée qui revient doucement à la mode. Elle serait née au siècle dernier. On peut par exemple lire que dans l’Allemagne d’après-guerre, les cerises au sirop en conserve étaient plus accessibles que les fraîches, il fallait donc inventer des recettes pour les cuisiner. Une théorie avance également l’idée que ce gâteau aurait pu voir le jour à Vienne.

En effet, il est non seulement courant dans la capitale autrichienne de rendre hommage au Daube, c’est également un haut-lieu de la pâtisserie européenne. Si son histoire reste floue, il est certain que contrairement à d’autres gourmandises sucrées, le Donauwelle a surtout rencontré un vif succès dans les foyers, autant que dans les grandes pâtisseries, ce qui en a rapidement fait un dessert populaire de Munich à Budapest !

Donauwelle mit Pudding vom Blech

Donauwelle

Temps de préparation30 min
Temps de cuisson40 min
Temps total1 h 10 min
Pour: 4 servings
Calories: 300kcal
Auteur: Dumplings & More

Ingrédients

Pour la pâte

  • 700 g de cerises dénoyautées
  • 250 g de beurre ramolli
  • 200 g de sucre
  • 10 g de sucre vanillé
  • 1 pincée de sel
  • 5 œufs
  • 375 g de farine
  • 3 càc de levure chimique
  • 20 g de cacao en poudre
  • 1 càs de lait

Pour la crème

  • 1 sachet de pudding en poudre parfum vanille (Dr Oatker)
  • 100 g de sucre
  • 50 cl de lait
  • 250 g de beurre

Pour le chocolat

  • 200 g de chocolat noir
  • 2 càs d’huile de tournesol

Préparation

  • Préparer la pâte : Dans un saladier, fouetter le beurre avec le sucre et le sucre vanillé jusqu’à obtenir une crème. Ajouter les œufs un à un en continuant à fouetter. Dans un autre saladier, mélanger la farine et la levure chimique. Incorporer progressivement les ingrédients et mélanger sans trop fouetter. Prélever 1/3 de la pâte et y ajouter le lait et le cacao en poudre. Bien mélanger.
  • Étaler la pâte parfumée à la vanille dans un moule rectangulaire de 30 X 20 cm préalablement beurré et fariné. Etaler la pâte parfumée au chocolat par-dessus. Répartir ensuite les cerises dénoyautées, puis les presser légèrement dans la pâte. Enfourner à mi-hauteur pendant 40 minutes à 180°C. Laisser refroidir complètement.
  • Préparer la crème : dans un saladier, mélanger la poudre pour pudding, le sucre et 6 càs de lait. Porter le reste du lait à ébullition dans une casserole. Retirer du feu et y incorporer le mélange pour pudding dissout. Remettre sur le feu et faire épaissir à feu moyen. Retirer du feu et laisser refroidir.
  • Fouetter le beurre. En continuant à fouetter, ajouter progressivement la crème refroidie. Étaler la crème au beurre sur le gâteau et laisser refroidir au moins une heure au réfrigérateur.
  • Faire fondre le chocolat au bain marie. Ajouter l’huile et bien mélanger. Verser le chocolat fondu sur la crème et bien étaler. Laisser refroidir une nuit avant de couper.
, , , ,