Faszerowane jajka – Recette d’œuf pané

Si on passe de nos jours nos week-ends à chercher des œufs en chocolat cachés dans des jardins, l’œuf de pâques était autrefois beaucoup plus littéral. En effet, sur chaque table de Pâques on retrouvait, au côté de l’agneau pascal, des œufs cuisinés de nombreuses façons différentes. Aujourd’hui, nous nous dirigeons en Pologne pour découvrir un “ancêtre” des œufs mimosas, les “œufs farcis en coquille” ou en polonais, “Jajka faszerowane w skorupkach”.

Il faut comprendre que l’œuf est bien antérieur au christianisme, depuis la préhistoire, il était courant de peindre des œufs comme un symbole, entre autres, de fertilité. Dans le folklore anglo-saxon, les œufs pouvaient être des offrandes à Ostara, une déesse et une fête qui servait de célébration à l’arrivée du printemps et le début des moissons. “Easter”, Pâques en anglais, proviendrait d’ailleurs de ce nom. La tradition du chocolat est quant à elle beaucoup plus récente.

Si on en préparait depuis le 18ème siècle, c’est à la fin du 19ème que le chocolat se démocratise et que les œufs en chocolat font leur apparition dans les boutiques françaises. Pour revenir à notre recette du jour, cette préparation est très ancienne puisque des recettes d’œufs farcis sont attestées depuis l’antiquité romaine. Progressivement, on retrouve leur trace en Andalousie dans un livre de recette du 13ème siècle, puis plus au nord, en Hongrie. Avant de conserver le blanc et de cuisiner le jaune, on vidait l’œuf entière avant de le servir dans sa coque avec des condiments ou comme ici, des champignons.

Ingrédients

5 œufs durs

4 champignons coupés en petits dés et revenus dans du beurre

2 càs de ciboulette ciselée

2 càs de persil ciselé

50 g de chapelure

2 càs de beurre

Sel et poivre

Préparation

1. A l’aide d’un couteau bien affûté, couper les œufs durs avec la coquille en deux dans le sens de la longueur. Prélever l’œuf à l’aide d’une cuillère et réserver les coquilles vides.

2. Dans un saladier, écraser les œufs durs puis ajouter les champignons, la ciboulette, le persil, le sel et le poivre. Bien mélanger.

3. Remplir les coquilles d’œuf avec le mélange, puis les tremper une à une dans la chapelure.

4. Faire dorer les coquilles d’œuf côté chapelure dans une poêle chaude beurré pendant quelques minutes. Déguster chaud.

, , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.