Prinsesstårta – Gâteau princesse – Recette suédoise

Aujourd’hui, on prépare un dessert royal avec le Prinsesstårta. Ce gâteau “moderne” existe depuis le 19ème siècle sous le nom de “gâteau vert”, mais a été popularisé dans les années 40 dans sa forme actuelle grâce à un livre de cuisine écrit par Jenny Åkerström. Professeure de “savoir vivre” à l’intention des jeunes filles, ses étudiantes venaient principalement de Östermalm, un quartier huppé de Stockholm. Il n’est donc pas étonnant que 3 princesses de la famille royale aient reçu ses enseignements. C’est justement en hommage à elles qu’a été nommé cette pâtisserie aujourd’hui culte. Composée de plusieurs couches de génoises séparées avec de la crème à la vanille et de confiture de framboises, elle est surmontée d’une généreuse couche de crème fouettée et recouverte de marzipan. D’origine perse, cette pâte d’amande s’est répandue dans toute l’Europe pendant le moyen-âge.

Ingrédients

· Pour la génoise

4 œufs

225 g de sucre

60 g de farine

80 g de fécule de pommes de terre

1 càc de levure chimique

Chapelure

· Pour la crème à la vanille

25 cl de crème épaisse

4 jaunes d’œuf

2 càs de fécule de maïs

1 càs de sucre

2 càs d’extrait de vanille

· Pour le décor

200 g de confiture de framboises

50 cl de crème fouettée

300 g de massepain

Colorant alimentaire vert, jaune et rouge

Sucre glace

Préparation

  1. Préparer la génoise : blanchir les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange double de volume. Incorporer ensuite délicatement la farine, la fécule de pommes de terre et la levure chimique. Beurrer un moule de 20 cm de diamètre et répartir la chapelure sur toute la surface. Verser la pâte et cuire à 175°C pendant 40 minutes. Retirer du feu et laisser refroidir avant de démouler.
  2. Préparer la crème à la vanille : dans une casserole, mélanger la crème épaisse, les jaunes d’œuf, la fécule de maïs et le sucre. Cuire à feu doux en mélangeant continuellement jusqu’à ce que la crème épaississe. Retirer du feu, ajouter l’extrait de vanille et mélanger.
  3. Ramollir 250 g de massepain avec les doigts. Incorporer quelques gouttes de colorants vert et jaune jusqu’à obtenir la couleur souhaitée. Étaler avec un rouleau à pâtisserie entre deux feuilles de papier sulfurisé, de manière à obtenir un cercle qui recouvrera tout le gâteau. Colorer les 50 g de massepain restant avec du colorant rouge. Etaler et couper de petits cercles. Arranger de manière à former une rose.
  4. Assembler le prinsesstårta : Découper la génoise en trois disques : le disque supérieur doit être plus fin que les deux autres.
  5. Tartiner le premier disque de génoise de confiture et garnir d’une épaisse couche de crème à la vanille. Disposer par-dessus une deuxième couche de génoise et garnir à nouveau de crème à la vanille. Disposer la dernière couche de génoise et écraser des bords de manière à former un dôme. Étaler une généreuse couche de crème fouettée sur toute la surface de la génoise.
  6. Recouvrir le gâteau avec le massepain vert, décorer avec la rose rouge en massepain et saupoudrer de sucre glace. Réserver au réfrigérateur.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.