Dim Sim -Recette australienne

On découvre aujourd’hui une création de la diaspora chinoise en Australie : le Dim Sim ! Très proche du dim sum traditionnel, il diffère toutefois par sa taille, plus grande, sa forme en longueur ou encore la pâte qui est plus épaisse que la bouchée fine cantonaise. Il est généralement servi frit plutôt que cuit à la vapeur. Si le dim sum chinois est vieux de plus de 1500 ans, le dim sim date quant à lui des années 1930 ou 1940, et serait apparu avec l’ouverture des premiers restaurants chinois en Australie.

Dans les “chinatowns” de Melbourne et de Sydney, cette petite préparation remporte un succès si grand qu’elle commence à être servie dans des lieux qui n’ont plus rien à voir avec la gastronomie chinoise, créant la fameuse erreur de prononciation, conservée aujourd’hui par tradition. Ainsi, le meilleur endroit pour manger aujourd’hui des dim sim est certainement un stand de fish & chips, avec un poisson frit et de la sauce soja !

Pour 12 dim sim

Ingrédients

200 g de bœuf haché

200 g de poulet haché

1 carotte

¼ de chou blanc

1 càs de fécule de maïs

1 oignon

1 branche de céleri

Sel et poivre

1 càc d’huile de sésame

1 càc de sauce soja

Feuilles pour wonton

Huile pour friture

Préparation

1. Disposer tous les ingrédients sauf les feuilles pour wonton dans le bol d’un mixeur. Bien mixer jusqu’à ce que les ingrédients soient bien mélangés et forment une pâte. 2. Disposer 1 càs de farce au centre de chaque carré de feuilles pour raviolis. Refermer en repliant 4 bords à la surface. Ecraser le ravioli pour lui donner une forme allongée.

2. Cuire les raviolis dans l’huile chaude pendant 3 minutes environs. Déposer sur une feuille de papier absorbant.

3 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.