Lomo a la pobre – Recette chilienne

Il y a un peu moins d’un an, lors de notre mois dédié à la cuisine péruvienne, nous avions découvert le tacu tacu. Principalement composé d’un “pavé” réalisé à partir de riz et d’haricot rouge, il serait d’origine inca, auquelles s’ajoutent des influences africaines. Il en existe de nombreuses variantes dont le plat du jour, préparé aussi bien au Pérou qu’au chili. L’histoire de ce plat est discutée, certains avancent en effet qu’il s’agirait plutôt d’un plat d’origine française, de par l’utilisation des frites mais aussi de la pièce de viande, un “bifteck” écrit à la française dans les restaurants.

La France et le Chili ont une histoire très forte, qui commence au début du 19ème siècle avec le soutien du pays dans sa guerre d’indépendance, 20 ans après la révolution française. Une importante vague d’immigration s’en suivra, et les relations entre les deux pays resteront fortes avec des partenariats technologiques, comme le travail de Gustave Eiffel à Santiago pour la gare “Estación Central”, ou plus tard, le soutien aux exilés chilien qui ont fui la dictature de Pinochet.

Ingrédients

6 grosses pommes de terre coupées en lamelles

4 filets de bœuf

4 œufs au plat

2 oignons émincés

Huile

Sel et poivre

Préparation

1. Cuire les pommes de terre dans un bain d’huile à 140°C pendant 10 minutes en mélangeant régulièrement. Égoutter sur une feuille de papier absorbant. Augmenter la température de l’huile à 180°C et faire dorer les pommes de terre pendant environ 4 minutes. Égoutter.

2. Dans une poêle chaude huilée, faire revenir les oignons jusqu’à ce qu’ils soient dorés et translucides. Réserver.

3. Cuire la viande sur un gril légèrement huilé. Saler et poivrer.

4. Déguster la viande avec les frites, les oignons et les œufs au plat.

, , , ,

  1. […] préparer les basses pièces de viande sous forme de “snack”. Comme la ropa vieja cubaine ou le lomo a lo pobre chilien, le bistek tagalog consiste à faire mariner ses pièces de viandes les moins tendres et de […]
  2. […] l’origine de ce plat, elle est comparable à d’autres qui sont nés par nécessité, comme le lomo a lo pobre chilien ou le tacu tacu péruvien que nous avions déjà préparé. En effet, il s’agit avant […]
  3. […] entre le Chili et le Pérou. Si la légende la plus courante raconte qu’il est un descendant du lomo saltado, né à Valparaíso au Chili, une autre version raconte que ce plat serait né pendant la bataille […]