Mbourou fass – Pain perdu sénégalais

Aujourd’hui on découvre une recette assez connue, revisitée à la sauce sénégalaise : le pain perdu, ou mbourou fass en wolof. Cette préparation célèbre qui permet de “recycler” son pain rassis est présent dans une grande partie de l’Afrique de l’ouest, mais également aux Antilles. La grande différence avec les autres recettes est d’abord l’utilisation du lait concentré à la place du lait, ce qui donne plus de texture au pain qui a également été réhydraté dans de l’eau avant sa cuisson. Pour les saveurs, certains utilisent des épices, et l’on retrouve également des versions à l’eau de fleur d’oranger, ou comme ici, une variante plus récente à la vanille.

Pour 4 personnes

Ingrédients

1 baguette rassie

20 cl de lait concentré non sucré tiède

3 œufs

1 càc d’extrait de vanille

2 càs de sucre

Sucre glace

Beurre

Préparation

1. Battre le lait concentré, les œufs, le sucre et l’extrait de vanille.

2. Trancher le pain en rondelles et tremper dans la préparation précédente. Réserver 5 minutes.

3. Cuire dans une poêle chaude beurrée.

4. Réserver dans une assiette et saupoudrer de sucre glace.

, , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. […] pain perdu est une recette très répandue, à travers l’Europe jusqu’à certaines parties de l’Afrique […]