Sagamité – Soupe amérindienne à la viande, au maïs et à l’orge perlé

Notre plat du jour est un autre emblème de la cuisine des premières nations d’Amérique du Nord, un plat riche reprenant “l’esprit” des premières nations. Cependant, ce que l’on appelle aujourd’hui sagamité est en réalité un ensemble de plats, tous comprenant quelques ingrédients en commun comme la viande de gibier ou encore le maïs, qui servait à épaissir le bouillon. Avec l’arrivée des européens et l’invisibilisation de la culture amérindienne, il reste peu de traces des variantes de ce plat, quelques-unes persistent grâce à la culture orale.

On en trouve par exemple une en Louisiane sous la forme d’une bouillie à base de maïs, d’épices cajun et de graisse animale. Elle est aujourd’hui cuisinée par les descendants d’esclaves noirs et les acadiens qui l’avaient adoptés pour des raisons économiques. A Québec, un restaurant nommé justement @saga.qc tente de remettre au goût du jour ces plats oubliés, en proposant des versions gastronomiques de plats Hurons-Wendats, les premiers habitants de l’actuel Ontario et Québec.

Ingrédients

400 g de gibier (cerf, caribou, perdrix…) coupé en dés

1 oignon haché finement

3 càs de graisse de canard

2 gousses d’ail hachées

2 càs de farine de maïs

1,25 l de bouillon de poule

30 g d’orge perlé

2 carottes coupées en rondelles

1 branche de céleri coupée

1 pomme de terre coupée en dés

200 g de grains de maïs doux

Préparation

  1. Dans une marmite, faire fondre la graisse et dorer la viande avec les oignons quelques minutes. Ajouter l’ail et assaisonner de sel et de poivre. Ajouter la farine de maïs et mélanger. Ajouter le bouillon de poule, l’orge perlé, porter à ébullition couvrir et cuire à feu doux pendant 30 minutes.
  2. Ajouter la carotte, la pomme de terre, le céleri et continuer à cuire à feux doux pendant 30 minutes.
  3. Ajouter le maïs et cuire encore 5 minutes. Servir chaud.
, , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. […] Angleterre. En arrivant, ces derniers furent accueillis plutôt pacifiquement par de nombreux peuples amérindiens. Parmi ceux-là, on compte les Wampanoag ou les Massachusetts. Pour survivre, les colons durent […]