Sate padang – Brochettes de boeuf et sauce crémeuse aux épices

Notre recette du jour est une bonne occasion de revenir aux sources de certaines idées préconçues ! En indonésien, sate signifie “brochette”, la sauce aux cacahuète qui les accompagnent souvent s’appelle “bumbu kacang”. Il faut bien comprendre qu’il existe une infinité de sate, au poulet, au bœuf ou même au porc dans certaines régions qui ne pratiquent pas l’islam. La sauce se décline également dans chaque région et chaque île et rappelons-le, il y en a près de 14 000.

Historiquement, ces brochettes seraient apparues au 15ème siècle au contact de marchands musulmans indiens qui consommaient déjà de la viande grillée proche du kebab arabe. Le nom viendrait d’ailleurs du tamoul “catai” qui signifie “chair”. Avec le temps, ces brochettes se sont répandues dans une infinité de version. Celle du jour est surement l’une des premières et vient du port de padang dans l’ouest de l’île de Sumatra qui fait justement face à l’Inde et au Moyen-Orient. Ces échanges se ressentent dans le mélange d’épices qui sert de base au plat du jour, entre le gingembre, le fenouil, la coriandre, le cumin ou le curcuma qui lui donne sa couleur éclatante !

Découvrez d’autres recettes de brochette comme les anticucho de carne périvuviennes, les fameuses shrimps on the barbie australiennes, ou encore les “kabab” kobideh iraniennes.

Ingrédients

500 g de viande de bœuf

50 g de farine de riz

50 cl d’eau

  • Pour le mélange d’épices

2 échalotes

3 gousses d’ail

3 piments rouges

Un morceau de curcuma de 2 cm

Un morceau de gingembre de 2 cm

Un morceau de galanga de 1 cm

1 càc de sel

½ càc de coriandre en poudre

½ càc de poivre

½ càc de cumin

½ càc de feuilles de curcuma

¼ de càc de graines de fenouil

    • Pour le bouillon

1 càs de pâte de curry rouge

2 feuilles d’orange

2 bâtons de citronnelle

½ càs de pâte de tamarin

Préparation

1. Disposer les échalotes, les piments, les gousses d’ail, le curcuma, le gingembre, le galanga, le sel, la coriandre, le cumin, le poivre et le fenouil dans le bol d’un robot. Mixer en ajoutant de l’eau progressivement jusqu’à obtenir une pâte homogène.

2. Verser la pâte dans une casserole chaude huilée et faire revenir quelques minutes. Ajouter la pâte de curry rouge, les feuilles d’oranger les bâtons de citronnelle et la pâte de tamarin. Porter à ébullition puis ajouter la viande. Rectifier l’assaisonnement puis porter à ébullition. Couvrir et cuire à feu moyen pendant 15 minutes.

3. Ajouter 50 cl d’eau et porter à ébullition. Cuire à feux doux pendant 45 minutes.

4. Retirer la viande, la couper en dés et la monter sur des pics à brochette. Filtrer la sauce.

5. Dans un bol, dissoudre la farine de riz dans un peu de sauce, puis incorporer à la marmite en mélangeant continuellement. Remettre sur le feu et cuire jusqu’à ce que la sauce épaississe.

6. Marquer les brochette sur un grill, puis débarrasser dans une assiette. Couvrir de sauce et parsemer d’oignons frits.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.