Ajoblanco – Recette espagnole de soupe aux amandes

Direction l’Andalousie aujourd’hui pour une recette que l’on décrit souvent comme un cousin du gaspacho : l’ajo blanc ! Cette soupe froide végétalienne, au goût riche et crémeux est composée de pain, d’eau, d’amandes, d’ail, de vinaigre et d’huile d’olive. On raconte que tout comme le gaspacho, ce plat viendrait d’Italie ou de Grèce et daterait de l’antiquité. Une recette similaire, la sala cattabia, est citée dans L’Art culinaire d’Apicius, prétendument écrit au 1er siècle après Jc.

Le principe reste le même, du pain pilé avec de l’ail, du vinaigre, des herbes mais aussi du fromage. Pour revenir à l’Espagne, l’ajout des amandes daterait de l’Andalousie sous domination musulmane, qui aurait rendu courant l’utilisation de ce fruit à coque rapporté du Moyen-Orient. Bien plus tard, c’est l’arrivée de la tomate qui donnera naissance au fameux gaspacho mais l’essence de ce plat reste une “salade liquide” composée de pain rassis, d’ail et de vinaigre.

Ingrédients

150g de pain rassis

50 cl d’eau froide

100 g d’amandes émondées

1 gousse d’ail

2 càs de vinaigre

Sel

10 cl d’huile d’olive

Préparation

1. Laisser tremper le pain dans l’eau pendant quelques minutes.

2. Dans un blender, déposer le pain, les amandes, l’ail, le vinaigre et le sel. Mixer jusqu’à obtenir une préparation homogène. En continuant à mixer, ajouter l’huile d’olive progressivement de manière à obtenir une émulsion.

3. Réserver au réfrigérateur et déguster froid. 

, , , ,

  1. […] s’agit d’une boisson proche de l’ajoblanco que nous avions cuisiné il y a quelques jours préparée avec du souchet, un tubercule qu’il […]

  2. […] Les Sopaipillas sont une grande famille de préparations en Amérique du Sud, souvent des galettes, préparées à partir de farine, de blé ou de maïs, ou encore de courge comme c’est le cas de la version chilienne présentée aujourd’hui. Au départ, cette préparation est certainement d’origine arabe, arrivée en Andalousie durant la période “d’Al-Andalus”. […]