Dobara biskria – Recette algérienne

Bienvenue en Algérie et plus précisément à Biskra pour découvrir une célèbre spécialité des Aurès, la doubara, une soupe de pois chiche et de fèves parfumée au cumin, à l’harissa et au paprika. Biskra est souvent considérée comme “la porte du désert”, il s’agit pourtant d’une oasis fertile, réel carrefour culturel entre le nord et le sud de l’Algérie. La plupart des plats de la région sont donc marqués par ce métissage, conviviaux et riches, mais nécessitant des ingrédients modestes et accessibles.

Cela explique le succès à travers toute l’Algérie de la doubara ou de la chekhchoukha que nous avions déjà réalisé lors de notre mois sur l’Algérie. Une légende persistante raconte que ce plat était couramment préparé par les indépendantistes, ou moudjahidines, pendant la guerre d’indépendance algérienne alors qu’ils vivaient cachés dans les Hauts plateaux algériens. Que ce soit par tradition, ou instrumentalisation, la doubara est encore servie lors de banquets organisés par les grands partis politiques du pays. 

Ingrédients

150 g de pois chiches trempés dans l’eau une nuit

50 g de fèves fraîches et écossées

3 tomates mûres (ou en boite) épluchées et coupées en dés

3 gousses d’ail hachées

1 càs de concentré de tomate

1 càc de paprika doux

1 càc de harissa

1 càc de cumin

Huile d’olive

2 càs de coriandre ciselée

Sel et poivre

Préparation

1. Cuire les pois chiches et les fèves sous pression dans une cocotte-minute pendant 20 minutes. Égoutter et réserver.

2. Chauffer une cuillère à soupe d’huile d’olive dans une marmite. Ajouter l’ail et cuire quelques minutes jusqu’à ce que les saveurs se dégagent. Ajouter les tomates, le concentré de tomate, le paprika, l’ harissa, le cumin, le sel et le poivre. Couvrir et laisser mijoter à feu doux pendant 10 minutes.

3. Ajouter les pois chiches, les fèves et couvrir d’eau. Porter à ébullition, couvrir et laisser mijoter encore 5 minutes.

4. Ajouter le persil ciselé et retirer du feu. Déguster chaud.