Ayam goreng – Poulet frit parfumé au curcuma, au galanga et au gingembre – Recette indonésienne

L’ayam goreng est le poulet frit indonésien le plus populaire. Ce plat est pourtant bien récent, il serait apparu dans les années 1950, 60, sous l’influence de militaires américains ou de colons européens encore présents dans la région. Rapidement, sa préparation devient très “indonésienne” avec une marinade composée d’ingrédients locaux. Les méthodes de cuisson ont bien changé depuis cette époque : le poulet fermier par exemple était plus petit dans les années 50, bien plus dur et moins gras, il était d’abord bouilli dans du lait de coco avant d’être frit.

Depuis, sa popularité n’a cessé d’augmenter, d’abord auprès des touristes, ravis de retrouver un aliment qui leur est familier, mais également auprès des indonésien et notamment des jeunes. Rapproché de nos jours des fast-food et non des vendeurs de rue traditionnels, il existe à présent avec une chapelure, plus proche du poulet frit américain. Aujourd’hui, nous avons proposé comme sur la photo de le servir avec du Nasi kuning, le riz au curcuma que nous avons préparé il y a quelques jours.

Ingrédients

1 poulet coupé en 8

3 échalotes

2 gousses d’ail

Un morceau de galanga de 4 cm

1 morceau de curcuma de 3 cm

Un morceau de gingembre de 4 cm

1 càc de sel

½ càc de poivre

25 cl d’eau

2 feuilles de laurier

1 bâton de citronnelle

Huile de friture

Préparation

1. Dans le bol d’un mixeur, disposer les échalotes, l’ail ; le galanga, le curcuma, le gingembre et bien mixer.

2. Disposer le poulet dans une marmite, puis ajouter l’eau, la pâte d’épices, le sel, les feuilles de laurier, le poivre et la citronnelle. Couvrir et cuire à feu moyen pendant 10 minutes. Retourner le poulet et cuire encore 10 minutes. Retirer du feu et égoutter le poulet.

3. Dans une casserole, faire frire le poulet dans une huile à 170°C, jusqu’à ce qu’il soit doré.

4. Servir avec du riz blanc et du sambal.

3 commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.