Kouign Patatez – Galettes de pomme de terre au beurre – Recette française

Bienvenue en Bretagne, et plus particulièrement dans le Pays de Vannes pour découvrir une préparation aux sonorités bien locales. Après le Kouign Amann, ou “gâteau au beurre” en breton, place au kouign patatez, simplement “gâteau aux patates”. S’il reprend la recette traditionnelle du Kouign Amann, ce plat est en réalité plus ancien : avant le feuilletage élégant actuel, les gâteaux bretons étaient simplement riches en beurre, mais suivaient des techniques courantes dans de nombreuses régions de France.

La patate en revanche n’est pas là par hasard puisque la Bretagne a été l’une des premières régions de France à en consommer de façon courante. Alors qu’ailleurs on pensait qu’elle transmettait la lèpre, on retrouve la patate près de Rennes au moins en 1757, et certainement bien avant. Précisons également que si la farine de blé prend de l’ampleur, ce gâteau, comme la plupart des spécialités bretonnes, est au départ réalisé avec ce que l’on surnomme le “blé noir”, ou sarrasin.

Pour 6 personnes

Ingrédients

600 g de pommes de terre cuites et écrasées

150 g de beurre demi sel ramolli

150 g de farine

1 pincée de noix de muscade

1 jaune d’œuf

Sel et poivre

Préparation

  1. Assaisonner la purée de pommes de terre de sel, poivre et noix de muscade.
  2. Ajouter le beurre ramolli et la farine progressivement. Bien mélanger.
  3. Façonner des petites galettes et dorer avec le jaune d’œuf.
  4. Cuire à 200°C pendant 15 minutes.
, , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. […] Aujourd’hui, on découvre une délicieuse spécialité qui nous vient tout droit du Malawi, un pays qui se situe entre le Mozambique ou le Zimbabwe. Là-bas, on y parle principalement chewa, une langue bantu aux influences diverses, notamment portugaise ou arabe puisque “mbatata” signifie “pomme de terre”, tout comme le “patate” français. le mbatata est donc une sorte de gâteau que l’on prépare avec de la patate douce. […]