Terremoto – Cocktail au vin blanc et glace à l’ananas – Recette chilienne

Le Chili étant l’un des pays les plus exposés au tremblements de terre au monde, il n’est pas étonnant que les chiliens aient fini par vivre avec et en rire, jusqu’à nommer un cocktail bien alcoolisé du même nom que ce phénomène naturel. Le Terremoto, ou tremblement de terre en français, est une boisson composée d’une boule de glace à laquelle on ajoute de la grenadine, du vin blanc et une liqueur de type fernet, pisco ou cognac.

Créé dans les années 1980, surement après le tremblement de terre de 1985, plusieurs bars de Santiago se disputent sa création. Devenu rapidement populaire, il est toutefois très dangereux puisqu’il est servi dans des “verres” de 40cl, la version d’un litre s’appelle “cataclysme” tandis que servi au verre, on le nommera “réplique”. Si cette boisson est récente, des versions similaires existaient au moins depuis la fin du 19ème siècle chez les colons espagnols. Il s’agissait souvent soit de versions dérivées de la sangria, soit de cocktails émulsionnés au blanc d’œuf.

Ingrédients

70 cl de vin blanc

10 cl de fernet (ou pisco, rhum, cognac)

20 cl de glace à l’ananas

1 filet de grenadine

Préparation

1. Verser le vin blanc dans une carafe, y ajouter le fernet. Ajouter ensuite la glace à l’ananas et mélanger énergiquement. Verser le filet de grenadine et déguster.

, , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. […] batidas sont une famille de cocktails brésiliens, plutôt récents historiquement, puisqu’ils sont apparus au milieu du XXème siècle. […]

  2. […] Borgoña est un cocktail, ou “coctel” comme on l’écrit si joliment en espagnol, composé de vin et de fraises. Si il […]

  3. […] mis au point sa propre recette à partir de vin du Rhin. Dans le courant du siècle suivant, le vin chaud rencontre un fort succès et se démocratise sous le nom de glögg, ou vin chauffé en […]