Lamb shashliks – Brochettes d’agneau mariné à l’ail et au romarin – Recette australienne

Ça vous dit une recette qui sent bon l’été ? Aujourd’hui, on explore l’influence de la cuisine turque sur la cuisine australienne avec des brochettes inspirées des chachlyk ou shashliks, proche du shish kebab puisque la viande est marinée puis grillée sur une broche. Le chachlik se retrouve aussi dans certains pays du Moyen-Orient. Pour comprendre comment ce plat est devenu un petit peu australien, il faut revenir en 1940.

L’île de Chypre, occupée par l’Empire Ottoman puis par l’Empire britannique, est disputée par la Turquie et la Grèce, l’île se sent divisée en deux parties, chacune plus proche de l’un de ces deux pays. La dispute mènera à un conflit armé qui éclate en 1974. Durant cette période, des milliers de chypriotes turques seront déplacés, en Turquie d’abord, mais aussi vers d’anciennes colonies britanniques, ou faisant partie du Commonwealth, dont l’Australie.

On évalue aujourd’hui le nombre de personnes d’origine turque à 270 000 personnes. Il n’en faudra pas plus pour que la passion des australiens pour la viande de veau et le barbecue ne rencontre les saveurs subtiles de la cuisine du moyen-orient.

Pour une douzaine de brochettes

Ingrédients

500 g de gigot d’agneau coupé en gros dés

Jus d’un citron

2 càs d’huile d’olive

10 gousses d’ail hachées

2 càs de romarin

Sel

2 poivrons verts coupés en gros dés

– 1 oignon rouge coupé en gros dés

Yaourt grec

Salade de tomate et concombres

Préparation

1. Dans un grand saladier, mélanger l’agneau, le jus de citron, l’huile d’olive, l’ail, le romarin et le sel. Couvrir et laisser mariner 12h au réfrigérateur.

2. Monter la viande, le poivron et l’oignon rouge sur des pics à brochette en alternant. Cuire au barbecue pendant 5 minutes de chaque côté.

3. Déguster avec le yaourt grec et une salade de tomates et concombres.