Nova Scotia seafood chowder – Soupe crémeuse aux fruits de mer – Recette canadienne

Retour en Nouvelle-Ecosse pour découvrir un plat savoureux, entre la soupe et le ragoût parfumé avec un mélange de fruits de mer. Pour comprendre l’histoire de ce plat, il faut revenir aux origines de la colonisation européenne dans la région. Français, puis anglais, l’est canadien a connu un certain métissage culinaire qui rend difficile de retracer son origine précise.

En revanche, il est possible de retrouver les similarités : en Ecosse par exemple, le Cullen Skink que nous avions préparé il y a quelques jours, y ressemble énormément, à la différence qu’il est composé uniquement de haddock fumé. Son nom pourrait être une piste : en Charente-maritime, la chaudrée est une soupe similaire qui reprend elle aussi le vin ou le lait. Le nom de “chowder” pourrait lui-même venir du français “chaudron”.

Enfin, la chaudrée est comparable aussi à la mouclade que nous avions préparé en novembre dernier durant notre mois français. En résumé, le chowder canadien est un exemple de ces plats que l’on retrouve en Amérique du Nord, créant des métissages qui n’auraient jamais eu lieu en Europe.

Pour 4 personnes

Ingrédients

100 g de homard de nouvelle écosse

100 g de saint jacques

200 g de filets de haddock coupés en dés

300 g de moules

300 g de palourdes

3 càs de beurre

1 oignon haché

1 carotte coupée en dés

1 branche de céleri coupée en dés

2 pommes de terre épluchées et coupées en dés

1 branche de thym

1 càs d’aneth ciselée

18 cl de crème épaisse

50 cl de lait

8 cl de vin blanc sec

3 càs de fécule de maïs

Préparation

1. Faire fondre le beurre dans une grande marmite. Ajouter les carottes, le céleri, l’oignon et faire revenir quelques minutes. Ajouter le thym, la fécule de maïs et mélanger jusqu’à ce que la préparation épaississe.

2. Ajouter le vin blanc, mélanger et faire réduire quelques minutes. Ajouter la crème épaisse, le lait, porter à ébullition et laisser cuire à frémissement pendant 10 minutes. Ajouter les pommes de terre et cuire à feu doux pendant 20 minutes.

3. Ajouter le poisson coupé en dés et continuer à cuire quelques minutes.

4. Disposer les moules, les palourdes, les saint Jacque et le homard dans une poêle beurrée et cuire jusqu’à ce que les moules et les palourdes s’ouvrent. Transférer dans la marmite. Porter à ébullition, retirer du feu et parsemer d’aneth ciselée.