Jangjorim – Boeuf braisé au soja – Recette coréenne

Notre plat du jour figure parmi les banchan, ces petits accompagnements à partager qui garnissent les tables coréennes. Il vous suffira de cuire de la viande (de bœuf ou de porc) dans un bouillon avant de l’effilocher et de la servir avec son bouillon parfumé aux algues. Si l’on sait peu de choses sur l’origine de ce plat, une préparation similaire est citée dans des archives datant de la dynastie Joseon au 17ème siècle. De nos jours, il figure parmi les recette coréennes les plus célèbres à l’étranger et se confond souvent avec une autre, plutôt japonaise, le kanuni au porc. Les grandes différences se situent déjà dans le choix de la viande mais aussi dans la préparation, la version japonaise ne contenant pas de sucre.

Ingrédients

750 g de poitrine de bœuf coupée en gros cubes

1 petit oignon

2 ciboules

200 g de radis coréen coupé en gros cubes

7 gousses d’ail

Un morceau de gingembre de 5 cm coupé en rondelles

½ càc de poivre en grains

5 càs de sauce soja

2 càs de Guk-ganjang (soup soy sauce)

3 càs de sucre

3 càs de mirin

3 piments rouges séchés

1 feuille de kelp

Préparation

1. Porter 1,5 l d’eau à ébullition dans une marmite. Ajouter l’oignon, les ciboules, l’ail, le gingembre, le poivre, le radis coréen et cuire pendant 5 minutes. Ajouter la viande, couvrir et cuire à feu moyen pendant 30 minutes.

2. Égoutter la viande et filtrer le bouillon.

3. Verser 50 cl de bouillon dans la marmite. Ajouter la viande, la sauce soja, le Guk-ganjang, le sucre et le mirin. Cuire à feu moyen pendant 20 minutes. Ajouter le piment rouge, le kelp cuire encore 10 minutes.

4. Retirer le kelp et transférer la viande et la sauce dans une boîte de conservation. Réserver au réfrigérateur.

5. Avant de déguster, effilocher la viande et verser un peu de sauce.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.